Aller au contenu
Accueil » Blog » Moine Shaolin contre MMA, qui gagne ?

Moine Shaolin contre MMA, qui gagne ?

  • par
Moine shaolin vs MMA

Lorsqu’un moine Shaolin et un combattant de MMA se retrouvent dans la cage, que se passe-t-il ? C’est ce qu’on a pu observer lors d’un affrontement organisé par One Championship.

Suivez le combat

MMA versus Shaolin en vidéo

Les moines Shaolin suscitent souvent la fascination, mais sont-ils à la hauteur face aux professionnels des sports de combat ? Cette question a été abordée lors d’un match organisé par One Championship, où Xie Wei, ancien membre d’un temple Shaolin, a affronté Reece McLaren, un lutteur de MMA non signé par l’UFC. La rencontre s’est terminée en moins de 4 minutes dans le 1er round.

Un moine Shaolin écrasé en MMA

Né en Chine, Xie Wei a toujours rêvé de devenir moine Shaolin pour enseigner et pratiquer le Kung-fu. Après des années passées au temple, il a finalement décidé de se lancer dans une carrière dans les arts martiaux mixtes et a été signé par One Championship, l’une des meilleures organisations de MMA au monde. Il a donc affronté Reece McLaren le 3 juin dernier.

Lire aussi  The Ultimate Fighter: Le phénomène de la télé-réalité de MMA qui a révolutionné le monde des arts martiaux
Démonstration de résistance à la douleur de moines Shaolin
Démonstration de résistance à la douleur de moines Shaolin

Malheureusement pour Xie Wei, le combat n’a pas tourné à son avantage. Bien que son point fort soit le striking, il a été complètement dépassé par son adversaire en la matière. Incapable de gérer la distance, il a été envoyé au tapis par un crochet du droit de McLaren. Après s’être relevé, il a finalement été vaincu par soumission grâce à un étranglement arrière parfaitement placé.

Lire aussi  Le ko le plus brutal de capoeira

L’enseignement Shaolin insuffisant pour le MMA

Ce combat montre les limites de l’enseignement Shaolin, qui se concentre surtout sur le Kung-fu. Même après des années d’entraînement en MMA, Xie Wei n’a pas réussi à faire face aux techniques de lutte et de jiu-jitsu brésilien de son adversaire.

En MMA, ce que l’on apprend dans les temples Shaolin ne suffit pas. Cependant, cet enseignement peut être utile dans d’autres disciplines, comme le kick-boxing, où Yi Long brille. Ce combattant chinois a un bilan impressionnant de 62 victoires, dont 24 par KO, pour 12 défaites et un nul, et est connu sous le nom de « Shaolin Monk » en référence à son passé.